Rapports

Trois demandes soutenues par le A-fund!

Au cours des deux dernières semaines, notre équipe de décision a discuté de nos premières demandes de soutien du Fonds A (A-fund). Nous n’avons pas été en mesure de parvenir à un consensus, alors la semaine dernière a été consacrée à un vote à la majorité simple. Et nous sommes là, prêts à rapporter les résultats.

Nous avons décidé d’envoyer 50 euros à Libera Community Space basé à Yogyakarta en Indonésie. Il est organisé par un groupe de personnes anarchistes d’une manière horizontale et égalitaire. Ils font la promotion de questions telles que le genre et la libération sexuelle, l’égalité économique et d’autres questions socio-écologiques, que ce soit sous la forme d’écrits, d’arts ou de mouvements sociaux. En ce moment, ils cherchent un plus grand espace et ont demandé au Fonds de faire un don pour leur collecte de fonds. Bien que A-Fund aide principalement les activistes et les groupes qui souffrent de la répression, l’équipe de décision a voté pour donner un montant symbolique en solidarité avec les efforts de nos camarades d’Indonésie.

Une autre demande nous est parvenue de Hamilton, Canada. Là, un camarade nommé Cedar a été arrêté à la suite de la “Locke Street Riot” qui était une expression collective de rage, non seulement contre l’embourgeoisement rapide de Hamilton, mais contre le capitalisme et le monde violent de l’aliénation qu’il favorise. Ils sont accusés de complot en vue de commettre un acte criminel (rassemblement illégal alors qu’il est masqué). La caution de Cedar a été refusée et il doit rester en prison. Sur cette page, leurs camarades collectent de l’argent pour leur défense légale. L’équipe de décision a voté pour envoyer 124,49 euros pour soutenir Cedar.

Vous pouvez écrire à Cedar à l’adresse suivante :

c/o Peter (Cedar) Hopperton
Hamilton-Wentworth Detention Centre
165 Barton St East
Hamilton ON
L8L 2W6

Une autre personne qui a reçu notre soutien est un anarchiste de Crimée, Evgeni Karakashev. Le 1er février 2018, Karakashev a été arrêté et le 2 février 2018, il a été mis en examen pour souspicion d’avoir commis des crimes en vertu de la partie 1 de l’art. 282 (l’incitation à la haine et à l’inimitié) et la partie 2 de l’art. 205.2 (appels publics au terrorisme) du Code pénal de la Fédération de Russie. Selon l’enquête, Karakashev a publié une vidéo sur l’une de ses pages dans le réseau social «VKontakte» à la fin de 2014, qui aurait promu le terrorisme. En outre, selon l’ordre, en janvier 2017, il a posté, à partir d’un autre compte, dans un salon de discussion pour 35 personnes, un texte qui contient des signes de «propagande de l’idéologie de la violence» et «appels à des activités terroristes». Nous avons décidé d’envoyer à Evgeni 124,49 euros pour le financement du support juridique. Vous trouverez plus d’informations et vous pouvez faire un don personnel ici.

Vous pouvez également écrire Evgeni à

Karakashev Evgeni Vitalevich,
bul. Lenina 4,
295006 Simferopol,
Respublika Krym, Russia

Si vous voulez vous assurer que n’importe quel anarchiste n’importe où étant dans une situation similaire est pris en charge, vous devriez vraiment donner un coup de main au Fonds de Défense Anarchiste International!

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. cookies?

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer